Validateur de signature eGov: mise en ligne du validateur discret

Nous avons le plaisir de vous informer que le validateur discret pour cantons et communes sera bientôt «mis en ligne» selon les informations actuelles de la Chancellerie Fédérale, et disponible à partir du 10 décembre 2021. Les cantons et communes pourront ainsi dès décembre 2021 utiliser les services d’eOperations Suisse et valider des documents signés à partir d’applications spécialisées.

Le 10.12.2021, le nouveau validateur de signature eGov de l’administration fédérale sera mis en ligne sous forme de validateur web à l’adresse www.validator.ch. À cette même date du 10.12.2021, le validateur sera également à disponible sous forme de validateur discret (actualités de la Chancellerie Fédérale). Cela permettra de l’utiliser à partir d’une application spécialisée et, pour valider un document, de ne transmettre que sa valeur Hash (et non pas le document dans son intégralité), à la différence du validateur web.

Par ailleurs, la prestation complète de eOperations Suisse a maintenant été mise en place et pourra probablement être utilisée par des cantons (et communes) intéressés à partir de décembre 2021.

Les cantons intéressés pourront se procurer le validateur discret auprès de eOperations Suisse avec un accord de prestation de service, et le mettre en œuvre dans les applications spécialisées souhaitées. Les communes se procurent le service auprès du canton. La prestation complète comprend la solution technique du validateur discret, l’assistance de 2e niveau avec SLAs, la gestion des besoins ainsi qu’une plate-forme d’échange d’expériences.

Dès le départ, 11 cantons déjà veulent utiliser le validateur discret. Dans les mois à venir, il est probable que d’autres cantons suivront le même chemin.

Vous trouverez de plus amples informations sur la signature électronique et la validation sur: https://www.bit.admin.ch/bit/fr/home/themes/elektronische-signatur.html

Si vous êtes intéressé, n’hésitez pas à nous contacter par e-mail à: info@eoperations.ch

Retour à l'aperçu

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *